2ème anniversaire de la mort d’AMO : Jean Ping commémore la mémoire de l’illustre disparu

Posté le 13 Avr 2017
Commentaire (s) inactif

Jean Ping a décidé de rendre un profond hommage à l’ancien secrétaire exécutif de l’Union Nationale (UN), André Mba Obame (AMO), le 12 Avril écoulé lors de la commémoration des deux ans de sa disparition à Medouneu dans le Woleu-Ntem au nord du Gabon

 

Celui qui a décidé de poursuivre le combat entamé par AMO, la figure emblématique de l’opposition, Jean Ping, a effectué le déplacement de Medouneu à la tête d’une imposante délégation de hautes personnalités de la galaxie qui le soutient pour manifester son soutien à la famille du défunt mais aussi pour rendre un hommage mérité à son précurseur. L’opposant gabonais a déposé mercredi en signe d’hommage, une gerbe de fleurs sur la tombe du terrible enfant de Medouneu.

Le chef de file de l’opposition a tenu à s’exprimer lors de cette journée commémorative à la famille recueillie au domicile privé d’AMO. A cette occasion Jean Ping en a profité pour remercier les Medounois pour l’éloquent score qu’ils lui ont permis de réaliser lors du scrutin du 27 août 2016. « Le plus élevé et le meilleur de tous les départements  », a t-il précisé.

 

Se rendant sur la tombe d’AMO, entouré de plusieurs membres de la famille du disparu, le leader politique a imploré l’aide et la présence spirituelle de l’ancien chouchou de l’opposition gabonaise au grand meeting qu’il prévoit organiser au collège Ntchoréré ce samedi 15 Avril : « AMO, me voici devant ta tombe pour reprendre ton flambeau pour mener la lutte que tu n’as jamais abandonné (…). Et comme tu le disais si bien, j’irai jusqu’au bout », lancera t-il avant que lui et sa suite ne reprennent la route pour regagner Libreville.

 

Cet acte symbolique, perçu par plusieurs comme un acte à la fois hautement politique et spirituel, laisse songeur quant à la suite à donner par Jean Ping dans son combat pour « la libération du pays ».

 

Rappelons que les festivités commémoratives de la disparition de l’opposant se poursuivront la semaine prochaine à Libreville avec une grande messe organisée à la paroisse St Montfort de Grignon le 18 avril prochain par l’Union National, parti politique dont il est le fondateur.

 

Aria Starck

publié le 13 Avril 2017

A propos de l'auteur