Affaire AS Mangasport-Michaël Mariano Beugré : Le club de Moanda vient d’aggraver son cas auprès de la Fifa

Posté le 24 Fév 2017
Commentaire (s) inactif

Rien ne va plus du côté du bureau directeur de l’AS Mangasport de Moanda, club de D1 du Gabon. Condamné à verser 19 millions de francs Cfa au joueur ivoirien Michaël Mariano Beugré, qui avait porté plainte auprès de la Fifa pour dénoncer le non-respect des clauses de son contrat par le club sponsorisé par la Comilog, l’AS Mangasport n’a toujours pas versé cette somme à son ancien joueur, en guise de dommages et intérêts. Le club de Moanda vient d’aggraver la sanction qui le frappe, auprès de la Fifa, l’instance dirigeante du football mondial.

Mangasport qui avait perdu le procès contre le joueur ivoirien, avait été condamné à le dédommager entre décembre 2016 et janvier 2017 pour non-respect des clauses contractuelles. Jusqu’à ce jour, le joueur ivoirien n’est toujours pas rentré en possession d’une quelconque somme. Toute chose qui alourdit un peu plus l’ardoise, vu le niveau des taux d’intérêts inhérents au traitement du dossier.

A en croire les dispositions du Tribunal arbitral du sport, TAS, de la Fifa, l’AS Mangasport aurait dû dédommager Beugré entre fin 2016 et janvier 2017. Ce qui n’a jusque-là pas été fait en raison d’un appel interjeté par le Club de Moanda. « Plus Mangasport, qui a fait semblant de demander au TAS par courrier les mobiles de sa condamnation alors qu’il sait ce qui lui est reproché, trainera les pas pour payer les 19 millions de dommages, plus le montant augmentera », a déclaré une source proche du dossier.

Aidé localement dans sa démarche par l’Association nationale des footballeurs professionnels, ANFPG, que dirige Rémy Ebanéga, le joueur ivorien qui vient de s’engager pour deux ans et demi avec le club phare de la première division du Qatar, Al Saad, a vu dernièrement la somme de 19 millions de francs Cfa , à titre de dommages, passer à 20 millions de francs Cfa à cause du cumul des intérêts.

D’après la décision finale portant la notification de la Fifa et publiée le 10 février écoulé, Mangasport doit s’acquitter de cette dette d’ici le 10 mars. Dépassé ce délai, Michaël Mariano Beugré, sociétaire de la formation de Nguen Asuku (jusqu’en fin de saison en attendant son départ pour le Qatar), n’aura d’autre choix que de solliciter la saisine de la commission de discipline de la Fifa, conformément à l’article 64 du code de discipline de l’organisation gérée par Gianni Infantino. Au-delà de l’aspect financier, le club de Moanda risque également gros sur le plan sportif en cas d’entêtement.

Par Elang-Mane

publié le 24 Février 2017

A propos de l'auteur