Atace –Handi, invite le gouvernement à avoir un regard positif sur la personne handicapée.


Atace-Handi

« La vie que nous avons en commun est tellement fragile, qu’il faut l’effort de tout un chacun pour la rendre moins difficile » ces mots sont de Marcel Reteno, artiste musicien gabonais vivant avec un handicap visuel. Ce refrain, invitant à l’intégration social des personnes handicapées, a été repris à l’unisson, au cours d’une conférence de presse tenue le 24 mars dernier au complexe social Benoit Messani, dans le troisième arrondissement de Libreville. Organisée par la fédération nationale des associations des et pour les personnes handicapée du Gabon (FNAPHG), en collaboration avec l’agence conseil en communication et de Télé- travail Atace, cette rencontre avait pour objectif le lancement du programme d’appui à l’insertion et la réinsertion socio professionnelle des personnes handicapées.

C’est parce que les personnes handicapées, fournissent plus d’effort que les autres, pour compenser leur handicap et leur difficultés, afin d’accéder à un emploi dans notre société, que le Programme Atace- Handi est né. Ce dernier voudrait aborder la question de l’intégration des personnes handicapées par une approche qualitative et personnalisée afin d’accroitre leur chance d’employabilité.   Comment faire pour donner la chance à chacun ? Où trouver les partenaires appropriés ? Les bons interlocuteurs ? Quelles sont les métiers adaptés aux différents handicaps ? Comment lutter contre la discrimination et les inégalités liées à la formation et à l’emploi ? Comment modifier le regard sur le handicap ? Ce sont autant de préoccupations qui constituent le challenge que veut relever d’ici à 2018, le programme d’insertion dénommé Atace- Handi. Dédiée et conçu en collaboration avec les personnes handicapées, ce programme est une plateforme d’échanges, d’information et de communication, de soutien qui souhaite offrir ainsi une autonomie individuelle sur le plan moral, social et économique à cette catégorie de personnes.

S’adressant aux intéressées, Beatrice Nzang, fondatrice de l’agence Atace, à insiste sur l’appropriation de ce programme « Atace-Handi est votre programme, votre affaire, vous devrez vous l’approprier. C’est l’occasion de démontrer votre soif et votre volonté à être formé pour pouvoir travailler, pour que vous puissiez montrer à ce qui ne croient pas en vous, ce que vous êtes capables de faire. Profitez de cette plateforme pour vous exprimer pour qu’on est du respect et de la considération à votre égard ». Consciente que le Programme d’insertion sociale embryonnaire, Atace-Handy ne peut être pérenne que s’il ya une véritable volonté politique et un humanisme de la classe dirigeante à accompagner ce programme en injectant un financement pour son fonctionnement. L’initiatrice, n’a donc pas manqué d’interpeller l’Etat , représentées pour la circonstance par madame Radjoumba florence ,Secrétaire général du ministre du travail et de l’emploi Eloi Nzondo, sur la nécessité de jouer pleinement sa partition dans la matérialisation de ce programme naissant. «  Que valent les idées même avec toute la bonne volonté des hommes et des femmes autour de ce programme, si vous ne les soutenez pas dans son aboutissement ? »

Pour Béatrice Nzang, qui considère que les imperfections physiques ne sont pas un moyen pour ne pas s’élever, le télé travail est une forme de travail adaptée et une solution pour le problème du chômage chez cette catégorie de personnes. Car elle consiste à exécuter une activité professionnelle en dehors du lieu où le travail est attendu grâce aux NTIC. Les personnes à motricité réduite ont une capacité à s’adapter et à s’affirmer différemment sur les métiers de la relation client. «  Durant la formation que je donnais gratuitement et le recrutement, j’ai appris à les connaitre. Ils ont du potentiel dans divers domaines, ils ont le désir d’apprendre, d’acquérir des connaissances, des compétences pour exercer un métier, accéder à un emploi ou encore à l’auto emploi. Ils ont juste besoin d’un coup de pousse »  Nous a-t-elle confiée.

En considérant que les potentiels clients et partenaires de recrutement, se montreront réticent à l’idée d’embaucher des personnes handicapées, la plate forme Atace-Handi, mettra en exergue «  l’exemple par la preuve qui peut convaincre ». Ainsi pour mener à bien ce programme, diverses activités seront mise en œuvre. Notamment les formations professionnalisantes adaptées ; des ateliers de formations entrepreneuriales ; des rencontres professionnelles ; concours de projets et des placements.

 

Nedjma leMonde

publié le 29 Mars 2017

 

 

 

A propos de l'auteur