Décès du Général Ella Ekogha

Posté le 23 Nov 2015
Commentaire (s) inactif
Ella Ekogha

Le Général, Jean-Claude Ella Ekogha, de son vivant

Le Général de division, Jean-Claude Ella Ekogha, est décédé ce dimanche 22 Novembre en fin d’après midi, au Centre hospitalier universitaire d’Angodje, dans le nord de Libreville. L’ancien Chef d’Etat Major des Forces armées gabonaises était malade depuis plus d’un an. Il avait d’ailleurs été évacué l’année dernière à l’hôpital, Val de grâce en France, au point de susciter de folles rumeurs sur sa mort.

Né en 1954 à Oyem, capitale provinciale du Woleu Ntem, dans l’extrême nord du Gabon, cet officier supérieur avait été porté à la tête de l’armée gabonaise par Omar Bongo, le 29 novembre 2008, avant de servir Ali Bongo, d’abord en qualité chef de cabinet militaire du ministre de la défense d’alors, ce, bien avant le hold up électoral de 2009 à l’actif du fils Bongo, dans lequel le Général de division, Jean-Claude Ella Ekogha, est ouvertement accusé d’avoir été à la manœuvre.

Formé à Saint-Cyr, il a notamment commandé la Force multinationale de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale, en République centrafricaine (Fomac), de décembre 2003 à septembre 2004.

Notons que le Général de division, jean Claude Ella Ekogha, a été vu publiquement pour la dernière fois en janvier 2014, à l’occasion des cérémonies de présentation de vœux à Ali Bongo, à la suite de son passage en force à la tête du pays.

Imony Kombile Giowou

Article publié le 23 Novembre 2015

Copyright@echosdunord.com

A propos de l'auteur