ELECTIONS PARTIELLES : Aux urnes le 8 août !

Posté le 19 Juin 2015
Commentaire (s) inactif
Patrich Eyogo Edzang, candidat UN aux législatives à Bitam, cristallise les préoccupations dans ces élections partielles

Patrich Eyogo Edzang, candidat UN aux législatives à Bitam, cristallise les préoccupations dans ces élections partielles

La commission électorale nationale autonome et permanente, Cenap, a rendu publique le jeudi 18 juin la date des prochaines élections partielles sur l’ensemble du territoire national. Deux élections locales et une législative sont dans la ligne de mire.

Les scrutins à venir sont tous des confrontations entre le parti démocratique gabonais, le PDG au pouvoir, et des listes ou candidats indépendants, même s’il faudra compter par endroit avec des arbitrages d’autres chapelles politiques, à l’instar du Rassemblement pour le Gabon, RPG de Paul Mba Abessole, qui s’invite en faiseur de rois dans les élections locales partielles à Medouneu, dans le Nord du pays. Les secondes locales partielles en jeu, auront pour théâtre la circonscription électorale de Lebamba, dans le Sud. Des locales partielles sans incident majeur sur la configuration du paysage politique.

Le Derby électoral très attendu par l’opinion nationale et particulièrement par la classe politique, est la confrontation des législatives dans le siège unique de la commune de Bitam, dans l’extrême Nord du Gabon. Scrutin qui est la conséquence de la démission des rangs du PDG au pouvoir au profit de l’opposition, de l’une de ses désormais anciennes ‘’bêtes’’ politiques, Rene Ndemezo’o Obiang. En pôle position, l’unique candidat pour l’heure déclaré et investi, Patrick Eyogo Edzang, qui défendra les couleurs de l’Union nationale.

Les fortes, voire, inébranlables convictions de la victoire prochaine du candidat de l’Union nationale, ébranlent la confiance des états majors d’en face, qui peinent jusqu’ici à envoyer à l’abattoir ceux qui serviront de ‘’cobaye’’. Scrutin qui a valeur de test du poids politique du député sortant, Rene Ndemezo’o Obiang, dans la contrée et singulièrement dans la commune de Bitam.

Que pèse réellement le parti démocratique gabonais, le PDG au pouvoir, à Bitam, sans ‘’René’’ ? Réponse au soir du 8 août prochain !

Claude Mboumba

 

 

A propos de l'auteur