Football : Démission du président actif de l’USO

Posté le 28 Fév 2017
Commentaire (s) inactif

Coup dur pour l’Union sportive d’Oyem, Uso. Reléguée la saison dernière 2015-2016 en D2, ou National-Foot 2, le club de la capitale provinciale du Woleu-Ntem est au bord de l’abîme avec la démission officielle de son président actif, Parfait Duffy Bibang. Homme d’affaires prospère, celui-là qui était encore le dernier soutien de poids occupait ce poste depuis la saison 2012-2013.

Dans une correspondance adressée au président de la Linaf, Brice Mbika Ndjambou, et rendue publique le 22 février dernier, le démissionnaire dit vouloir se consacrer à ses affaires de plus en plus étendues à l’international.

« En effet, compte tenu de l’extension de mes activités professionnelles à l’international, je ne suis plus en mesure de continuer à assumer les fonctions de président du club », peut-on lire, se libérant ainsi de tous ses engagements vis-à-vis du club du septentrion.

Patron, depuis février 2014, d’une PME gabonaise florissante, la Gabonaise d’Energie, spécialisée dans la fabrication des transformateurs électriques, il se dit que depuis plus de deux ans, il était resté le principal soutien financier de l’Uso. Et, la descente du club en D2 n’a fait qu’empirer la situation au point où le sémillant homme d’affaires craint aujourd’hui de voir son entreprise péricliter.

« C’est une honte de plus pour les Oyémois qui lui ont abandonné le club. Je pense qu’il a raison de quitter cette charge devenue certainement de plus en lourde pour lui en raison de la démission généralisée des cadres d’Oyem », a indiqué un dirigeant sportif de la localité.

 

Elang-Mane

publié le 28 Février 2017

A propos de l'auteur