Le Gabon au centre d’un ouvrage collectif

Posté le 24 Mai 2016
Commentaire (s) inactif

 

Après "Figures du Gabon contemporains", Le Gabon est une fois de plus au centre d'une ouvre collective

Après « Figures du Gabon contemporains », Le Gabon est une fois de plus au centre d’une ouvre collective

                   

Sous la coordination éditoriale de l’interdisciplinaire de gestion en ingénierie sociale et politique, IGISP, et la collaboration intellectuelle du collectif d’auteurs de « Gabon aujourd’hui », l’ouvrage collectif intitulé « Le Gabon aujourd’hui. Des questions et des réponses sur la vie sociale, économique, politique et administrative » a été présenté à la communauté scientifique nationale le 18 mai 2016, dans la salle des conférences du conseil économique et social.

Publiée au mois d’avril 2016 dans la collection « Nouveaux Horizons », et parue aux éditions Oudjat, cette production scientifique collective de vingt-deux universitaires gabonais soulève des questions et problématiques de l’actualité nationale. La parution de ce nouvel ouvrage, initié en 2014, vient à point nommé tant la recherche gabonaise souffre amplement de visibilité. Cependant, ce projet fédérateur traduit la volonté des cercles scientifiques gabonais à développer des « groupes mixtes » de recherche afin de promouvoir la transdisciplinarité. « Nous revendiquons la pensée universitaire gabonaise en ce qu’elle est féconde et apte à produire la connaissance dans tous les domaines », a rappelé Jean-Emery Etoughé-Efé, Maitre de recherche.

Il ressort de cet ouvrage, bien que commun, des contributions appréciables. Ainsi chaque article constitue un chapitre d’une partie du livre. Six parties et un varia (recueils) font l’inventaire des problématiques spécifiquement gabonaises, sur lesquelles les intervenants de la table ronde/ débat ont donné à lire au grand public en dévoilant le substrat intellectuel « Langues et politique linguistique nationale (Edgard Maillard Ella) ; Internet, communication et régulation (Dimitri Ndombi) ; Gouvernementalité, corps sociaux et reconnaissance publique (André Adjo) ; La société, le travail et la qualité de vie (Judith Rachel Sougou) ; La politique, les stratégies de développement et l’économie (Stéphane William Mehyong) ; Santé et action sociale (Firmin Marius Nyama) ; Varia (François Edgard Faure).

Ainsi comme le recommande le CAMES, ce symposium a été l’occasion pour le collectif des auteurs d’émettre le souhait d’une plateforme de réflexion scientifique qui nourrira cette nouvelle dynamique à travers des programmes thématiques de recherche. Rappelons que le collectif a publié, il y a huit ans, son premier ouvrage intitulé «Figures du Gabon contemporain. Réflexions et perspectives», auquel neuf chercheurs et enseignants-chercheurs avaient collaboré.

Nedjma leMonde

 

Article publié le 24 Mai 2016-05-23

Copyright@echodunoord.com

 

 

 

A propos de l'auteur