L’hôpital public à nouveau en grève générale illimitée

Posté le 22 Jan 2016
Commentaire (s) inactif
hopital grève malades

La mère d’une patiente, totalement désemparée par cette paralysie

L’ensemble des syndicats du secteur santé associés à celui des Affaires sociales ont décidé du déclenchement d’un mouvement d’humeur illimité avec service minimum à compter du jeudi 21 janvier 2016 sur tout le territoire national.

Les médecins et tous les autres pans du secteur santé, auxquels s’associent les personnels du département des affaires sociales, font front commun. C’est au terme du dépôt d’un préavis de grève que les syndiqués du secteur santé et le Syndicat autonome des personnels des Affaires sociales, SAPAS, décident unanimement de mettre le service sous perfusion.

Le diagnostic révèle au nombre des mobiles, retards dans le paiement de la prime d’incitation à la performance, PIP, du 2ème trimestre 2015, l’absence d’organisation depuis de lustres d’un concours professionnel, le paiement des rappels, la régularisation de la situation administrative de la main- d’œuvre non permanente et la réhabilitation du centre national de santé mentale. Ce dernier point retient d’ailleurs une attention particulière chez les syndicalistes. Les autorités se seraient vraisemblablement engagé pour la reprise sur pied de l’unique hopitale psychiatrique du pays, en vue de réguler l’énorme flux de malades mentaux qui écument les rues de la capitale gabonaise et de l’arrière pays, semant parfois la terreur et la panique auprès des riverains. Pour les syndicalistes, le gouvernement peine à réorganiser et à financer à concurrence de 300 millions de francs Cfa, selon eux, la réhabilitation de ce centre de santé pour malades mentaux.

Alors que l’on croyait la situation socio-professionnelle définitivement résolue au sein du secteur santé, voilà que les vieux démons ressurgissent et que les mêmes causes entrainent les mêmes effets. Ce mouvement d’humeur pourrait à nouveau venir paralyser un domaine de la vie sociale, marqué ces dernières années par des grèves à répétition.

Dans le but de mieux élaborer leur stratégie de grève, les syndicats du secteur santé prévoient d’organiser une assemblée générale ce samedi 23 janvier.

Aria Starck

Article publié le 22 Janvier 2016

Copyright@echosdunord.com

A propos de l'auteur