Mgr Timothée Modibo Nzockena n’est plus

Posté le 25 Mar 2016
Commentaire (s) inactif
FB_IMG_1458825266738

Monseigneur Timothée Modibo Nzockena, de son vivant

Monseigneur Timothée Modibo Nzockena, évêque de Franceville est décédé à Koulamoutou, à l’âge de 66 ans, le Jeudi Saint, début du Triduum pascal au petit matin. Premier prêtre issu du diocèse de Franceville où il est ordonné en juin 1980, après son entrée au séminaire en 1970.

Selon un proche du diocèse de Franceville, l’homme d’église a célébré la messe chrismale à la paroisse Saint-Hilaire de cette ville mardi soir. A la fin de l’office divin, il a dû immédiatement se rendre à Koulamoutou, sa ville natale, en compagnie du chargé d’affaires du Diocèse, étant donné  que le diocèse de Franceville regroupe la province de l’Ogooué-Lolo.

En novembre 1996, Monseigneur Timothée Modibo Nzockena est nommé évêque par le Pape Jean-Paul II, et son ordination, conduite par le cardinal Josef  Tomko, a lieu le 11 janvier 1997. Avec lui, Mgr Dominique Bonnet est lui aussi ordonné. Mgr Timothée Modibo Nzockena devient ainsi le 6ème évêque gabonais après Mgr Ndong le 2 juillet 1961, Mgr Anguilet le 1er août 1969, Mgr Makouaka le 12 janvier 1975, Mgr Obamba le 30 janvier 1977 et Mgr Mvé Engone  le 24 août 1980. Mgr Modibo Nzockena a dirigé pendant plusieurs années la conférence épiscopale du Gabon.

Le conseil des consulteurs a huit jours, après l’annonce de la mort de l’évêque,  pour élire un administrateur diocésain qui doit être un prêtre. Celui-ci gèrera le diocèse jusqu’à la nomination par le pape d’un nouvel évêque. Il ne peut apporter aucune innovation majeure dans le diocèse. Les fonctions des vicaires épiscopaux sont suspendues et celles du conseil presbytéral cessent.

Article publié le 25 Mars 2016

Copyright@echosdunord.com

A propos de l'auteur