Michaël Adandé : « la Poste n’est pas en faillite »

Posté le 27 Oct 2015
Commentaire (s) inactif
????????????????????????????????????

Michaël Adandé, nouveau patron de la poste S.A, entouré de ses proches collaborateurs

Clarifier la situation que traverse la Poste SA et mettre un terme aux rumeurs concernant la probable banqueroute de la Poste Bank, telle était l’ambition du nouveau directeur général de la Poste SA, Michaël Adandé, qui a tenu à s’adresser à la presse, deux jours après la réouverture des guichets de la Poste Bank, filiale du groupe Poste SA.

Affichant clairement l’ambition de redonner confiance aux épargnants qui ont effectué, pour certains, des retraits massifs suite aux informations relayées par plusieurs médias locaux, Michaël Adandé a tenu à dire « sa part de vérité » au sujet des dysfonctionnements que vient de traverser la Poste Bank.

Après avoir identifié les causes des dysfonctionnements à l’origine des tensions de trésorerie récurrentes à la Poste Bank, le PDG de la Poste SA a affirmé : « La poste n’était pas en faillite. Les filiales de la Poste SA ont eu des déséquilibres sur le plan financier. Je ne peux affirmer qu’il y a eu un détournement de 30 milliards de francs. Toutefois, je peux dire qu’il y a eu des malversations multiples, plusieurs irrégularités ont été relevées».

Invitant les usagers à reprendre confiance dans l’actionnariat du gouvernement, Michaël Adandé, dont la nomination suscite de grandes interrogations, se dit prêt à fournir aux clients de la Poste SA un cadre sécurisé qui passe par la mise à plat du plan stratégique laissé par son prédécesseur. « Il faut revoir le plan stratégiques et revoir nos ambitions au niveau de nos capacités. Il faut que nous apprenions à dépenser ce que l’on a… », a-t-il déclaré.

Promettant que des sanctions seront appliquées à l’encontre des personnes impliquées dans des malversations, le nouveau patron de la ¨Poste SA semble bien décidé d’écrire une nouvelle page de la Poste SA et de l’ensemble de ses filiales.

Aria Starck

Article publié le 27 octobre 2015

Copyright@echosdunord.com

 

A propos de l'auteur