Ouverture du Festival du film de Masuku acte 4

Posté le 13 Déc 2016
Par :
Commentaire (s) inactif

arton38381Du 08 au 13 décembre 2016 s’est tenu à Franceville et à Libreville la 4ème édition du Festival du film de Masuku, initiée par la réalisatrice gabonaise Nadine Otsobogo, sous le thème : « Nature et environnement ».
Cette édition du festival du film de Masuku est un rendez-vous cinématographique au cours duquel des œuvres africaines seront présentées aux cinéphiles gabonais une semaine durant. Tous les amateurs du cinéma ont été donc invités à s’interroger, à travers l’image, sur la place de l’Homme dans son cadre de vie.

Soigneusement sélectionnés, les films qui ont été présenté à Franceville constituent un corpus ouvert à la curiosité et reflètent toutes les questions du moment.
Entièrement gratuit et ouvert à tous, le festival de Masuku a pour vocation d’éduquer mais aussi de divertir. Il accueille tous les genres et tous les formats de films, et consacre une place «de cœur» aux images du continent. Des ateliers pour les jeunes et des échanges auront lieu entre professionnels : producteurs, auteurs, explorateurs à la caméra, etc.

Pour la clôture, le festival de Masuku a bivouaqué un soir à Libreville, le 13 décembre. Ainsi, une belle soirée a eu lieu à l’Institut français du Gabon pour se retrouver, voir ou revoir des films, et remettre le Prix du public.

Les films programmés :

• Les dinosaures du désert – Anis ABSI (primé aux Rencontres des réalisateurs tunisiens 2015) ;
• La jeune fille et les typhons – Christophe SCHWAIGER (primé au CinemAmbiente Turin 2016) ;
• Bagadji – Abraham FOFANA ;
• Précieux – Guillaume TAMBELE (primé au Ficod Douala 2016) ;
• Sensitive – Ut Barley SUGAR (primé au Corto di Donne Pozzuoli 2016) ;
• Danse avec les dauphins – Stéphane GRANZOTTO (sélection FFC Nancy 2016) ;
• Planète sable – Thierry BERROD ;
• Il ne leur manque que la parole – Alain d’AIX (primé au WordFest Houston 2002) ;
• Okuta – Ayéman Aymar ESSE (primé aux Vues d’Afrique Montréal 2016) ;
• Et maintenant nos terres – J. Le Net et B. POLLE (sélection AlimenTerre 2015) ;
• Jean Gentil – L. GUZMAN & I. CARDENAS (sélection Mostra Venise 2010) ;
• Kolwezi on Air – Idriss GABEL (sélection MMFF New York 2016).

Aria starck

publié le 13 Décembre 2016

A propos de l'auteur