PRESIDENTIELLE 2016 : Levée de voile sur le projet de société de Raymond Ndong Sima

Posté le 03 Juin 2016
Commentaire (s) inactif
Ndong Sima

Le candidat Raymond Ndong Sima donne plus que jamais de la voix, à l’approche de la présidentielle d’août prochain

Comme nombreux de ses concurrents également en lice, Raymond Ndong Sima, RNS, candidat déclaré à la présidentielle de 2016, a dévoilé à la faveur d’une déclaration, sa vision du  Gabon.  L’objectif étant de nourrir le débat qui aidera, autant que faire se peut, l’opinion  à mieux  jauger l’ « épaisseur »  de son offre politique.

La voie d’une saine prospérité, c’est le thème général du projet de société que  l’ancien premier ministre souhaiterait matérialiser, au cas  où le peuple gabonais le porterait  à la tête du pays à l’issue de l’élection présidentielle  d’août prochain. Un projet  qui émane des valeurs  que revendique incarner l’homme et de son ambition pour « Le renouveau ».

« Chacun s’aperçoit que le bilan du septennat qui s’achève est léger. Il nous faut donc résolument tourner cette page et entreprendre avec détermination le redressement du pays, en prenant un nouveau départ pour  notre avenir commun », a déclaré RNS dans son propos liminaire. Le constat est donc celui là, le Gabon va mal. Il soutient tout de même  que « le Gabon a des atouts et les ressources humaines requises pour surmonter les difficultés du moment et aller de l’avant ». C’est pourquoi, s’inscrivant dans  une logique de rupture, son projet se décline en cinq axes.

Dans l’axe I, il s’agit de l’établissement et du respect de l’Etat de droit. Le candidat propose de remettre à plat les règles du vivre-ensemble, en révisant la constitution pour l’arrimer aux principes d’Etat de droit. L’axe II s’intéresse à la réforme de l’Etat et à l’ajustement de sa taille à ses revenus. Ce politique, doublé de la casquette d’économiste de formation, entend donc redimensionner l’Etat en vue de rendre sa taille et son poids compatibles à ses recettes. Dans l’axe III, la stimulation d’une croissance durable est envisagée. Raymond Ndong Sima entend relancer l’économie en créant des opportunités de travail aux jeunes gabonais. L’organisation et la clarification  des bases d’une solidarité sont consignées dans l’axe IV. Sur cette question, il préconise de consolider la solidarité et la sécurité, en recourant à des financements pérennes. L’accélération de l’intégration sous- régionale clôture le projet dans  l’axe V. Le deuxième Premier Ministre du septennat finissant d’Ali Bongo, au demeurant pragmatique en matière d’économie, envisage de s’atteler à mettre en œuvre  des synergies qui devraient contribuer à faire de notre sous-région, un espace de prospérité.

Nedjma leMonde

Article publié le 03 Juin 2016                                                                    

Copyright@echosdunord.com

A propos de l'auteur