Rideaux sur la 6 ème édition du festival culturel d’Ikoy-Tsini « Festicit »

Posté le 19 Août 2015
Commentaire (s) inactif

culture

Le festival culturel d’Ikoy-Tsini (Festicit) fait du chemin. Parti de son cadre d’Ikoy-Tsini pour s’étendre progressivement à toute la province de l’Estuaire, ce festival, dont la dernière célébration en date remonte au 16 août dernier, était à sa 6e édition. Cette manifestation qui s’inscrit dans le cadre des festivités commémoratives de l’indépendance du pays, fêtée le 17 août de chaque année, s’est déroulée toute la journée du 16 août à la place des fêtes de Bikélé, en présence du parrain de l’évènement, Paul Biyoghe Mba.

Ce rendez vous culturel est présenté comme un espace de confirmation et de rayonnement de la culture gabonaise dans toutes ses composantes, mieux, un espace de promotion du vivre- ensemble. L’objectif étant notamment d’identifier et de détecter en vue d’amplifier la promotion de la culture gabonaise. « Une nation sans culture, compte dans son ensemble un peuple déséquilibré… », soulignait le parrain de l’évènement.

Cette année encore, des innovations étaient au rendez-vous et le public a découvert le savoir-faire de nombreux acteurs culturels gabonais. Concours de danses traditionnelles (mengane, omiass, Ngoltang, okoukoué, ikokou, ndjembè, bilombo, bwiti, ombiri, etc.), jeux de société (dames, scrabble, ludo), sport (tennis de table, kung-fu traditionnel, lutte traditionnelle), art culinaire et exposition vente des produits agricoles (les menus africains, régimes de banane, boutures de manioc, purée de maïs, etc.), revalorisation des boissons du terroir (vin de palme, vin de canne, vin de maïs) et concours divers (exposition de tableaux de dessin, de produits de pharmacopée…) ont permis aux organisateurs de primer, lors de la cérémonie de remise des prix, ceux qui se sont le mieux distingués aux yeux du jury.

Elang-Mane

A propos de l'auteur