Télécom : Le service universel des télécommunications promis aux gabonais

Posté le 18 Juil 2016
Par :
Commentaire (s) inactif

Le gouvernement gabonais s’est engagé à offrir à ses populations un service de télécommunications de qualité, en procédant dans les toutes prochaines semaines au lancement du service universel des télécommunications, SUT.
Le ministre de l’Economie numérique et de la Poste, Pastor Ngoua N’neme et le secrétaire exécutif de l’Agence de régulation des communications électroniques et de la poste, Arcep, Serge Essongué, ont annoncé, au sortir d’une rencontre le 7 juillet dernier, le lancement du chantier en vue de doter toute la population gabonaise d’un service de télécommunications de qualité avec le service universel.
Arcep
Le SUT est un dispositif prévu par la loi portant réglementation du secteur des télécommunications au Gabon, visant la fourniture des services de télécommunications à toutes les populations. Mis en place, il sera destiné à couvrir l’ensemble des zones blanches du pays qui n’est actuellement couvert qu’à 25% par les réseaux de téléphonie mobile de 2ème, 3ème et 4ème générations. Le gouvernement s’engage donc à fournir un réseau ouvert au public et un service téléphonique de qualité à un tarif abordable.

Le ministre de l’Economie a souligné que ce projet sera financé grâce à un fond spécial auquel contribue tous les opérateurs de télécommunications présents dans le pays, selon les droits, redevances et contributions sur les radiocommunications prélevés au titre de l’attribution des licences, des frais de contrôle, de gestion du spectre et de l’usage des fréquences. Le fond spécial est géré par l’Arcep.
Selon Pastor Ngoua N’neme, le service universel sera déployé dans 29 sites couvrant un certain nombre de villages du Nord-Est au Sud-Est du pays. Le premier site où sera déployé le SUT se situe dans l’Ogoué-Ivindo et permettra aux habitants de la zone de Lekoba de disposer des services de téléphonie et de l’internet.

Aria Starck

A propos de l'auteur