UPG-JUSTICE : Le triomphe en première instance de Mboumba Nziengui sur Ben Moubamba

Posté le 28 Juil 2015
Commentaire (s) inactif
Mboumba Nziengui et Ben Moubamba, autour du fauteuil convoité de feu Pierre Mamboundou

Mboumba Nziengui et Ben Moubamba, autour du fauteuil convoité de feu Pierre Mamboundou

La guerre de tranchées ouverte dans les rangs du l’Union du peuple gabonais (Upg), après la mort le 15 octobre 2011 de son président fondateur et leader charismatique, Pierre Mamboundou, est loin de connaitre son épilogue.

Le vendredi 24 juillet dernier, le tribunal de première instance de Libreville s’est prononcé en faveur de Mathieu Mboumba Nziengui, secrétaire exécutif de l’Upg, dans l’affaire l’opposant à Bruno Ben Moubamba . En toile de fond de cette guéguerre fratricide, le contrôle de l’héritage politique légué par feu Pierre Mamboundou.

Selon une source judiciaire, l’argument qui a joué en défaveur de Bruno Ben Moubamba, tiendrait de son exclusion du secrétariat exécutif de ce parti. Sanction qui le priverait le temps de six mois, de tout mandat électif. Or, faisant fi de cela, il a organisé le 11 avril dernier, un congrès. Celui-ci l’a porté à la tête du parti en toute illégalité, a estimé Mathieu Mboumba Nziengui, dont l’argumentaire a visiblement convaincu le juge.

Pour Brant Kombilla Moussavou, le secrétaire général de l’aile dirigée par Bruno Ben Moubamba, cette décision est inique. « Je suis étonné qu’on dise que le dossier de Bruno Ben Moubamba est vide, alors qu’il avait interjeté l’appel, ça signifie que c’est plutôt l’assignation de Mathieu Mboumba Nziengui qui s’y trouve », s’est-il exclamé, visiblement abasourdi.

Et pour conclure, il a ajouté que l’affaire sera portée devant une autre juridiction aux fins d’obtenir gain de cause.

Henri Gauthier

 

 

 

 

A propos de l'auteur