lundi, avril 15, 2024
spot_img
plus

    La Dynamique unitaire en Assemblée générale

     

    AG-Dynamique-unitaire12

    « La Dynamique Unitaire ne compte  pas lâcher prise et reste plus que jamais déterminée à obtenir gain de cause jusqu’à satisfaction totale de ses revendications face à un gouvernement qui utilise la force et la dictature pour affaiblir leur concitoyens ». C’est ce qu’a déclaré Jean Rémy Yama, son modérateur, lors de l’assemblée  générale du lundi 27 avril dernier.

    C’est par une prière adressée au Très Haut  qu’a démarré l’assemblée générale organisée par les membres de la Dynamique Unitaire, l’école Martine Oulabou, n’a plus servi de cadre comme habituellement mais, plutôt leur siège social sis au rond-point de la démocratie. Les membres de la Dynamique unitaire fustigent ce qu’ils ont qualifié de mesure inique, notamment la confiscation des bons de caisses et les coupures de salaires, qui relèvent de l’intimidation pour anéantir le mouvement.

    Face au constat de la reprise parcellaire des cours et à la  menace d’arrêt des travaux pour la mise en place du nouveau système de rémunération d’ici le 25 Juillet, les membres de la Dynamique Unitaire se sont réunis en assemblée générale ce lundi 27 Avril pour appeler à la mobilisation générale.

    Ce qui est incompréhensible, selon les  membres de la Dynamique unitaire, c’est le fait que le gouvernement demande aux enseignants de travailler sans avoir une garantie de la mise en place effective du nouveau système de rémunération. Selon les membres du regroupement des syndicats des travailleurs du secteur public, le gouvernement ne cesse de violer la loi, parce qu’il a arbitrairement accéléré le processus de la suppression de salaires. Depuis le 14 Mars dernier, le gouvernement a suspendu toutes négociations avec les partenaires sociaux du secteur public. L’assemblée générale du 27 avril dernier visait à appeler à la  mobilisation générale de  tous ses membres, à travers le territoire.

    Pour Jean Rémy Yama modérateur de la Dynamique Unitaire, pas question de céder aux stratégies d’intimidations de la part du gouvernement. Il faut donc selon lui, se focaliser sur leur revendication première c’est-à-dire l’augmentation des salaires à tous les travailleurs.

    Après cette concertation avec sa base, la Dynamique Unitaire a décidé de ne pas flancher, malgré le nombre d’enseignants qui ont repris les cours, tout en demandant que le gouvernement mette un terme à cette situation qui n’a que trop duré. Pour l’heure, les cours n’ont malheureusement pas repris sur toute l’étendue du territoire et le système éducatif reste toujours paralysé. Malgré la coupure des salaires, on estime à environ 20% les enseignants du primaire et du secondaire qui sont encore en grève et près de 80% d’enseignants dans le supérieur. Signalons quen fait de reprise de cours il n’en est rien, les enseignants font tout simplement acte de présence en classe, comme l’a indiqué l’un d’eux sous anonymat.

    Aria Starck

    Stay in touch

    To be updated with all the latest news, offers and special announcements.