lundi, avril 15, 2024
spot_img
plus

    L’Etat paie 18 milliards de Fcfa pour un caprice d’Yves Fernand Manfoumbi

    Le sulfureux Yves Fermand Manfoumbi
    Le sulfureux Yves Fernand Manfoumbi

    ‘’L’empereur’’ de la province de la Ngounié, dans la Sud du pays, Yves Fernand Manfoumbi, membre fondateur du Mouvement gabonais pour le soutien à Ali Bongo Ondimba (Mogabo), «… profito-situationnistes aux chaussures enfoncées dans la boue des chemins tortueux de l’enrichissement astronomique sans cause….», a laissé une patate chaude dans les tiroirs de son successeur Fidèle Otandault. Un logiciel informatique qui coûte 18 milliards de Fcfa et qui ne fonctionne guerre. Logiciel pour lequel, la direction générale du budget doit continuer à payer des mises à jour d’une valeur de 300 millions de Fcfa au concepteur marocain.

    Au plus fort de son pouvoir à la direction générale du budget, Yves Fernand Manfoumbi a eu l’idée de doter son administration d’un logiciel de gestion budgétaire. Sûr de ses attaches au Maroc,’’l’empereur’’ de la Ngounié a commandé et payé ce produit à une entreprise de ce pays. Il a engagé la même entreprise pour assurer la maintenance de ce logiciel au coût faramineux de 300 millions de Fcfa pour chaque mise à jour.

    Sauf que depuis son arrivée, Fidèle Otandault trouve la note un peu trop salée pour un produit qui ne fonctionne pas. Il refuse pour l’heure de payer et a suspendu toute collaboration avec cette société. L’affaire aurait ébranlé le sommet de l’Etat marocain. Puisque l’ambassadeur de ce royaume accrédité au Gabon est venu en personne, accompagner l’entrepreneur marocain au cabinet de Fidèle Otandault, pour plaider cette cause. (Affaire à suivre)

    Stay in touch

    To be updated with all the latest news, offers and special announcements.