CAN 2017 : victoire sans péril du Gabon sur le Soudan, 4-0, dans un stade quasiment vide.

Posté le 07 Sep 2015
Par :
Commentaire (s) inactif
Triomphe sans gloire des gabonais face au Soudan

Triomphe sans gloire des gabonais face au Soudan

Le match Gabon-Soudan, comptant pour la 2e journée des éliminatoires de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations de football, CAN 2017, a été disputé le samedi 5 septembre dernier au stade de l’amitié sino-gabonaise d’Angondjé, déserté à l’occasion par les amoureux du ballon rond. Et pourtant sur le plan sécuritaire, selon le vice-président du comité communication du commissariat à l’organisation de la Can (Cocan), Snella Ange Pambo, 1000 personnes ont été mobilisées pour assurer la sécurité de ce match comptant pour le groupe I.

Cette faible affluence observée peut s’expliquer par deux facteurs principaux :

Premièrement, aucune disposition particulière en matière de transport n’a été prise pour faciliter, via des bus de liaison, l’accès du public jusqu’au stade, comme habituellement en pareille occasion. Les quelques supporters venus notamment des communes de Libreville et d’Owendo pour la zone excentrée du stade d’Angondjé, dans la commune d’Akanda, ont su braver les difficultés liées aux commodités de transport.

Deuxièmement, le poids jugé négligeable de l’adversaire du jour a d’emblée dépouillé la rencontre de son enjeu, et ce, en dépit de la revue à la baisse des prix d’entrée.

Reste à savoir si d’autres pesanteurs, à l’instar de la morosité du tissu social et de l’environnement politique, n’ont pas pesé dans la balance. C’est dans ce « désert sportif » que le Gabon ne s’est pas fait prier pour laminer, par un score sans appel, 4-0, son très modeste adversaire du jour, la sélection nationale de football du Soudan.

Elang-Mane  

Article publié le 7 septembre 2015

Copyright@echosdunord.com

 

A propos de l'auteur