samedi, avril 13, 2024
spot_img
plus

    FIN DES JEUX AFRICAINS : très maigre moisson pour la délégation gabonaise

    Sports

    La moisson n’a pas été bonne pour le Gabon au terme des 11e Jeux africains 2015 qui se sont déroulés à Brazzaville (Congo) du 4 au 19 septembre dernier. Avec un contingent de 270 athlètes, notre pays n’a récolté que 7 médailles, dont aucune en or. Pour certains encadreurs faisant partie de la délégation gabonaise, les mobiles du naufrage collectif sont à rechercher à plusieurs niveaux.

    Aux plus hautes autorités de notre pays de tirer, dès maintenant, tous les enseignements de cette compétition.

    Avant l’étape de Brazzaville, lors de la 10e édition des jeux africains disputés à Maputo au Mozambique, les sports de combat avaient récolté 5 médailles, dont 2 en or, à l’actif de deux athlètes évoluant en taekwondo, Urgence Mouega et Stéphane Moudounga Kombila. Anthony Obame avait, pour sa part, obtenu la médaille d’argent; tandis que les judokas Sandrine Ilendou Mboumba et Raïssa Evangeline Lebomi avaient récolté respectivement des médailles d’argent et de bronze.

    Toujours en Judo, notons également deux autres médailles à l’actif de Koussou Ovelou (bronze) et Paul Kibibaye (argent). Autant pour le karaté, grâce à Dany Mba Mintsa (argent) et Cyntia Ovono (bronze). Alors que la boxe n’avait, en son temps, raflé qu’une médaille d’argent par l’intermédiaire de Junior Mikamou. Les autres disciplines telles que le basketball (hommes), le tennis et le handisport avaient fait chou blanc. Les handballeurs et basketteuses, bien qu’ayant suscité beaucoup d’espoirs, se sont malheureusement arrêtés aux portes du dernier carré (quarts de finale).

    Aux jeux africains de Maputo au Mozambique, le Gabon avait terminé à la 17e place sur 36 nations.

    Elang-Mane

    Article publié le 22 septembre 2015

    Copyright@echosdunord.com

    Stay in touch

    To be updated with all the latest news, offers and special announcements.