Echos du Nord – Votre journal d'actualités et d'analyses du Gabon

Le gouvernement Ona Ondo III à la recherche effrénée de « bouche-trous »

Le gouvernement Ona Ondo III à la recherche effrénée de « bouche-trous »

Gouvernement

C’est à la limite de l’usurpation que les chasseurs de têtes, auteurs de la composition mal négociée du nouveau gouvernement, se sont précipités à procéder au remplacement numérique du Ministre d’Etat, Moukagni Iwangou, et du Ministre délégué, Robert Endamane, qui a pris la courageuse décision d’opposer une fin de non recevoir à leurs appels au gouvernement. Des invitations qui puent l’infantilisation de l’élite politique.

En lieu et place du technocrate émérite et homme de droit de métier, mieux, président en exercice du principal regroupement de l’opposition, Jean de Dieu Moukagni Iwangou, le pouvoir a curieusement fait le choix d’un lugubre personnage, Mathieu Mboumba Nziengui, qui a fait étalage de son inaptitude à gérer en son temps, l’Union du peuple gabonais, héritage politique légué par feu Pierre Mamboundou. Visiblement malléable à souhait et très alerte à l’appât du gain, Mboumba Nziengui a foncé les yeux fermés vers le strapontin, et ses délices sur lesquelles a pourtant crché Moukagni Iwangou.

Sur un tout autre front du même théâtre d’opérations, le Rassemblement pour le Gabon, RPG, monte à nouveau au créneau pour dénoncer, cette fois, les modalités qui entour le remplacement numérique de son membre, Robert Endamane, nommé sans consultation ou concertation préalable avec le Parti, au portefeuille de Ministre délégué auprès du Ministre de l’Urbanisme et du Logement. Est mise à l’index, l’usurpation d’appartenance politique du proposé au poste, Jean Sylvain Bekale be Nzé, présenté à l’opinion comme un militant du rassemblement pour le Gabon, RPG. En guise de rappel à l’ordre, le RPG invite ses alliés de la majorité au pouvoir sur le terrain de la vérité : « Jean Sylvain Bekalé be Nzé n’est pas militant du RPG, et n’a jamais milité dans ses rangs ! »

Une assimilation aux allures de confusion de genre qui pourrait, dans une certaine mesure, s’expliquer par le fait que le proposé au poste ministériel, Jean Sylvain Bekalé be Nzé, soit issu du même village que le leader du Rassemblement pour le Gabon, RPG, Paul Mba Abessole, fils d’Ayeme-Akoula, bourgade située au 3 ème canton du Como Kango, à 15 kilomètres de la localité de Kougouleu, en partant de Libreville.

Paul Davy

Article publié le 15 septembre 2015

Copyright@echosdunord.com

Articles connexes