lundi, avril 15, 2024
spot_img
plus

    Le PDG désormais fragilisé par deux tendances dont celle dite, PDG-Héritage et Modernité

    ????????????????????????????????????
    C’est sourire aux lèvres et sans douleur qu’est née l’aile PDG-Héritage et Modernité…………

    La vague de fractures qui gagne habituellement les formations politiques de l’opposition, vient de frapper en plein cœur le Parti démocratique gabonais, PDG au pouvoir, avec la naissance depuis le jeudi 10 avril dernier du courant, PDG-Héritage et Modernité.

    Deux présidents, deux candidats distincts investis à la présidentielle de cette année, deux directions, voici le spectacle ahurissant que nous servira dans les prochains jours la formation au pouvoir, le PDG, plombée par une guerre de tranchées qui oppose les blocs se réclamant d’une part de ‘’l’Emergence’’, proche d’Ali Bongo et d’autre part ‘’d’Héritage et Modernité’’, présentés comme les frondeurs. Crise d’autorité, septennat chaotique qui laisse derrière lui un tissu socio économique exsangue, enracinement de la gabegie et dérives diverses, sont les maîtres mots de cette perte de gouvernail qui met le parti de feu Omar Bongo à feu et à sang.

    ????????????????????????????????????
    …….sous le regard complice de quasi toute l’opposition gabonaise, invitée à ce rendez vous avec l’Histoire politique au Gabon

    Déterminés à rompre avec les pratiques nostalgiques du temps du parti unique, pour tendre vers une formation politique qui s’arrime aux exigences démocratiques de l’heure, les membres du PDG-Héritage et Modernité Héritage ont officiellement prononcé leur divorce d’avec la frange du PDG dirigée par Ali Bongo. Coup de théâtre signé lors d’un grand rassemblement citoyen organisé dans la matinée du jeudi  10 mars dernier du côté du quartier Ozangué à Libreville. Moment qui a été mis à profit pour annoncer la naissance de l’aile PDG-Héritage et Modernité, dont la structuration est en marche. Une aile politique qui ambitionne de présenter son candidat à la présidentielle de cette année, à l’instar de l’aile présidée par Ali Bongo et dont le congrès d’investiture est prévu pour ce samedi 12 mars.

    Notons la présence remarquée à cette sortie du PDG-Héritage et Modernité de quasiment toutes les formations politiques de l’opposition,aoutre les composantes de la société civile favorables à un changement de paradigme dans la gouvernance du pays. Un bloc citoyen qui n’exclut pas l’hypothèse d’unir leurs forces pour chasser Ali Bongo du pouvoir.

    Paul Davy

    Article publié le 11 Mars 2016

    Copyright@echosdunord.com

     

    Stay in touch

    To be updated with all the latest news, offers and special announcements.